MENU

Le mariage de Laura & Anthony était un événement très attendu.

En 2018, ils me parlaient de leur rencontre, de la merveilleuse demande en mariage d’Anthony sur l’île de Skye….

Leur Jour J serait sur le thème traditionnel écossais !

Le 05 octobre à Plouha, c’est au Domaine de Keravel, un lieu enchanteur que nous les avons rejoint !

Pour la suite de l’article, j’aimerai vous partager le point de vue de la mariée, Laura, qui a gentiment acceptée de témoigner.

Merci à vous deux pour ce beau mariage et ces nouveaux souvenirs couleur tartan !

Des débuts virtuels, puis une belle histoire, une vraie !

Après plusieurs années de pause amoureuse chacun, nous nous sommes trouvés un peu par hasard.

Nous avons passé tous nos week-ends ensemble, puis un problème professionnel a fait qu’il est venu emménager chez moi.

Après avoir retrouvé un bon post, nous avons choisi notre maison, adopté 3 chats en plus du mien, et Monsieur a suivi mes convictions et est devenu végétarien à son tour, sans crier gare.

La Rencontre

Nous nous sommes rencontrés il y a 4 ans et demi, un soir d’ennui dans les méandres d’Internet.

Lui en raodtrip avec des potes dans l’ouest américain pour ses 30 ans, moi en stage de perfectionnement du travail du cuir au Texas. Alors que nous habitions tous les deux en Bretagne, nous étions tous deux, au même moment, aux États-Unis !

Nous avons alors beaucoup échangé par mail, lui réussissant à capter le moindre réseau wifi pour m’envoyer ses messages. J’avais donc mon message tous les jours.

C’est à notre retour en France, que nous nous sommes rencontrés IRL, et ça a été une évidence.

La Demande en Mariage

Pour moi, la plus belle de toutes !
En voyage en Ecosse, sur l’île de Skye, au Fairy Glen, Monsieur pose un genou à terre, loin de tout regard indiscret, et me tend l’écrin en me demandant de l’épouser.

Le plus bel endroit de la terre (pour nous), la plus romantique des demandes !

Je ne l’ai jamais tanné pour que l’on se marie, jamais une remarque sur ce sujet, sinon je me serais demandé le reste de ma vie s’il m’avait demandé par envie ou parce que je lui aurais forcé la main.

Les Préparatifs

1 an et demi !
A chercher les décos parfaites, les bons plans, les mots clés de recherches (leboncoin, amazon, aliexpress, ebay…). Des erreurs, un peu de perte financière, on rebondit sur nos pieds et on retrouve la bonne déco. Les bons prestataires.

Avant toute chose : le lieu de réception et le traiteur ! Nous les avons cherché dès notre retour de voyage, ainsi que notre formidable et talentueuse photographe.

Une gestion du budget au moindre centime (très important !). Des idées sur pinterest, des échanges sur le forum de mariages.net.

Nous avons tout fait nous-même jusqu’au faire-part (merci photoshop), nos témoins, garçons et demoiselles d’honneur n’ont eu la description de leur rôle que quelques semaines avant le mariage (avec un livret du “Témoin ou du GH/DH parfait”).

Et ne vous reposez pas sur vos lauriers lorsque vous pensez avoir bien avancé, car la dernière semaine, il faut speeder, et ça devient vraiment une corvée !

La Journée du Mariage 

Que dire ?
Ça passe extrêmement vite !
Mêmes avec moins de 60 invités, on n’a pas le temps de profiter de tout le monde.

Hormis quelques couacs (crochet de la robe qui pète, encore merci Vanessa pour l’épingle à nourrice !), le velcro de mon jupon qui se détache et les DH qui filent sous la robe pour le raccrocher avant le départ du cortège mené par notre sonneur de cornemuse, William the Piper et arrivé au lieu de cérémonie, l’oublie de mon bouquet dans le manoir (oops ^^’).

Le lieu était magique, d’anciens vestiges religieux qui se prêtaient parfaitement pour notre mariage écossais. La plupart des hommes ont joué le jeu et porté le kilt, ce qui a vraiment contribué à l’ambiance du mariage. Une cérémonie magnifique, subtilement menée avec humour et émotion par notre maître de cérémonie Samuel Perron (conteur de métier), unique en son genre !

Le partage du quaich (whisky dedans, symbolisant la vie de couple, par ses arômes et son caractère), l’échange des vœux et des alliances, puis le rituel du lien, symbolique très forte dans la tradition des pays celtes.

Après la cérémonie, à cause d’une grosse pluie, nous n’avons pas eu le temps de faire toutes les animations prévues en extérieur. Mais nous avons de magnifiques photos (je ne le dirais jamais assez je crois) de groupe et de couple.

Vin d’honneur classique, petite séance couture en privé car la baleine de mon jupon se faisait la malle par un trou qui s’était formé, puis entrée dans la salle sur “Princes of the Univers” de Queen.

Un repas végétalien franchement délicieux, et notre gâteau aussi, présenté sur la musique d’Alice Cooper “Poison”.
Lancer de bouquet et de jarretière (on a détourné la tradition de base) et des discours de nos proches.

Première danse réussie à 95% sur Aérosmith “I don’t want to miss a thing” (simplement la plus belle chanson d’amour, écoutez les paroles !), et un check des poings entre nous car nous l’avions assurée. Ce qui a bien fait rire les invités !

Enfin la soirée dansante avec notre playlist : Du rock, un peu de dance/techno, un peu de dance et rap des 90’s pour les nostalgiques comme nous, pour le délire, quelques beaux slows et le tour est joué ! Maintenant dodo !

Le Meilleur Souvenir du Mariage

Nous n’arrivons pas à choisir, il y en a eu tellement ! Pour moi, peut-être lorsque mon mari m’a dit ses vœux et les raisons pour lesquelles il m’aimait.

Monsieur me dit “quand on s’est couché” car on était vraiment HS ! Comptez pas sur la nuit de noce, vous serez trop crevé !

Réception : Domaine de Keravel

Décoration Florale : Agora Fleurs

Assistant Photographe : Rieffel François

MUA & Coiffure : Priscilla, Coiffeuse à Domicile

Traiteur Végane : Les Doigts dans le Pot

Costume : Kilt Society

Maître de cérémonie : Samuel Perron

Sonneur de cornemuse : William the Piper


Comments
Add Your Comment

CLOSE