Souvenirs du Temps » Photographe Mariage - Bretagne - Rennes

Masthead header

Emotion & Photographie {Une petite histoire de papillons}

Un petit article pour les passionnés de photographie :

« Émotion & Photographie »

Qu’est ce que vous y trouverez ?

Des déboires de photographe, des gifs étranges, la crise d’adolescence photographique, des conseils en fin d’article et un peu de sérieux !

59

   Au tout début, lorsque tu commences la photographie, tu as tendance à ne pas réfléchir, l’index s’agite de façon frénétique sur le bouton de l’appareil, le tout en prenant des poses frôlant le ridicule pour capter le moindre envole d’un papillon ou d’une pétale qui flotterait au vent.

Tu sembles plutôt satisfait du moindre cliché de chaton ou de tasse de café que tu aurais un temps soit peu bien cadré, tu enchaînes ainsi les prises de vue jusqu’à ce que ton appareil, à bout de force, tire le drapeau blanc et te supplie de mettre fin à sa souffrance.

tumblr_mio8rgVlaT1rob81ao5_r1_250

Le temps passe et tu as prit un peu de bouteille, la satisfaction du début a disparu avec le temps, tu as tendance à finir par ne voir de ton travail, que le coté négatif ou bien le coté obscure, à votre bon vouloir !

J’aurais du faire comme-ci, ça aurait été plus esthétique comme-ça….

Tu épluches les livres, les magazines, les tutoriels sur internet et les vidéos youtube enregistrées avec une qualité de son qui s’apparenterait presque à une séance de torture.

tumblr_mqv60d760N1su7sauo1_500

Tu analyses chacun de tes clichés, les descendant férocement un à un, rien n’est assez bien, rien n’est assez beau, tu te raccroches au moindre détail qui n’irait pas et tu en oublie les clichés dans leur globalité, c’est un peu la crise d’adolescence du photographe, l’acné en moins, c’est toujours ça de gagné !

Tu t’acharnes à faire toujours mieux, tu finis par ne plus être satisfait de bien grand chose, les clichés de papillons ou de pétales au vent ont perdu de leur saveur même si les prises de vue de chatons sont encore d’actualité, c’est de notoriété publique, c’est toujours bon pour le morale !

comedie4

Et puis à force tu finis par « régresser » de façon positif, c’est à dire que tu reprend tout depuis le début.

Dans un premier temps tu te met à oublier la plupart des choses que t’ont enseigné les tutoriels, les vidéos youtubes et les bouquins photo.

Je pense qu’apprendre les règles de la photographie reste une étape importante, pour justement parvenir à les oublier de manière constructive et de retrouver ce pourquoi tu t’es lancé à corps perdu dans cette passion.

 

Les poses ridicules, les papillons et les pétales au vent reprennent de leurs saveurs. C’est à présent ton propre style que tu développes. Tu fais les choses à ta façon et tu ne réfléchi plus autant qu’avant pour martyriser le bouton de ton appareil.

En réalité ce n’est plus la tête mais le cœur qui travaille.

Tu laisses tes émotions te submerger et tu les laissent prendre les commandes.

test-prof-robin

Tu ne photographie plus parce que « c’est beau » mais parce que ça a provoqué en toi, à un moment donné, une émotion. Et c’est à ce moment là que tu as déclenché et c’est également à ce moment là que ton « moi » s’est exprimé.

Souvent j’aime accompagner certaines publications d’une « musique d’inspiration », musique écouté avant la séance et qui tourne dans l’imaginaire durant la prise de vue.

Je leur trouve une fonction de guide, et avec le temps, les musiques d’inspiration sont devenus un élément indispensable.

 

Pour finir je vous conseillerai de laisser parler vos émotions, de vous oublier totalement le temps de la séance, de vous laisser envahir par l’instant, de devenir l’espace d’un moment un sentiment, une musique, une vibration, une pensée.

L’œil dans le viseur laissez passer le temps sous votre regard et capturez tout ce qui a du sens plutôt que ce qui semble esthétique. Oubliez ce qui pourrait plaire au profit de ce qui vous inspire et de ce qui vous procure une sensation bien particulière.

Et surtout, surtout…prenez plaisir à ce que vous faites !

tumblr_mqil64MSb01saib1jo1_500

Votre courrier électronique n'est pas publié ou partagé. Les champs requis sont marqués *

*

*